Qu'est-ce que le cryptage AES 256 bits ?

 

Il existe actuellement un besoin accru de sécurité en ligne. Les cybercriminels développent de meilleures stratégies pour voler les données des utilisateurs peu méfiants et non sécurisés. L'une des façons d'éviter cela est de crypter votre réseau. Il existe différents systèmes de cryptage, mais l'AES 256 bits est le plus populaire, et peut-être le plus sûr.

Que signifie le cryptage AES 256 bits ?

Tout d'abord, nous devons commencer par définir ce que signifie le cryptage. Lorsque vous cryptez des données, vous prenez leur forme brute, connue sous le nom de texte en clair, et vous lui appliquez une fonction algorithmique. Cela le transforme en un texte chiffré. L'algorithme utilisé pour le cryptage des données est appelé la clé. En général, la clé utilisée pour chaque cryptage est un secret bien gardé. La seule exception concerne les clés publiques utilisées pour le cryptage asymétrique.

Fondamentalement, il existe deux types de cryptage. L'un d'eux a été mentionné ci-dessus, à savoir le cryptage asymétrique. L'autre est, comme vous pouvez le deviner, le cryptage symétrique.

Le cryptage symétrique est également connu sous le nom de cryptage à clé privée. En effet, les parties des deux extrémités doivent partager la même clé utilisée pendant le cryptage et le décryptage.

Le cryptage asymétrique est parfois appelé cryptage à clé publique. Vous pouvez également l'imaginer comme un cryptage à sens unique. Dans ce scénario, les deux parties ne doivent pas nécessairement partager la même clé privée. La partie d'un côté possède la clé de chiffrement publique et l'autre partie possède une clé de chiffrement privée.

Le cryptage 256 bits fait référence à une technique de cryptage dans laquelle une partie utilise la clé 256 bits pour crypter et décrypter des fichiers. Il s'agit de l'un des systèmes de cryptage les plus sûrs au monde. D'autres options incluent le 128 bits et le 192 bits. Ils ne sont toutefois pas aussi sûrs. Ces tailles de clé binaire sont utilisées dans les algorithmes de sécurité modernes tels que AES et SSL.

AES est l'abréviation de Advanced Encryption Standard. L'AES est un algorithme de chiffrement qui sécurise vos activités en ligne.

Pourquoi le chiffrement AES 256 bits a-t-il été développé ?

Le gouvernement des États-Unis a développé l'AES 256 bits pour répondre à ses besoins. Avant sa création, les agences fédérales américaines utilisaient un modèle de chiffrement à clé symétrique de 56 bits. Il s'agissait du Data Encryption Standard (DES), une création d'IBM. C'était dans les années 1970, et ce chiffre de cryptage a été utilisé pendant près de 30 ans.

Cependant, au fil des ans, il est devenu évident que le DES pouvait être facilement compromis. En fait, l'Electronic Frontier Foundation a démontré un jour qu'il ne fallait pas plus de 22 heures pour casser une clé DES. Le gouvernement a alors décidé qu'il était impératif de trouver une meilleure norme de cryptage.

Le gouvernement des États-Unis a lancé un concours, demandant aux parties intéressées de concevoir un système alternatif. Comme prévu, plusieurs propositions ont été reçues et ont été réduites à cinq finalistes, puis à un gagnant. Le gagnant était composé de deux cryptographes belges connus sous le nom de Vincent Rijmen et Joan Daemen. Le chiffrement par blocs à clé symétrique qu'ils ont mis au point était similaire au DES, à ceci près qu'il était plus sophistiqué. Finalement, ce nouveau système a été baptisé du nom de ces deux cryptographes. Le nom Rijndael a été créé à partir de la combinaison de leurs deux noms. En 2002, il a été rebaptisé Advanced Encryption Standard.

Depuis lors, l'Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA) a approuvé l'algorithme AES pour sécuriser ses données. Cela a suscité l'intérêt du reste de la communauté technologique. Cela a également amélioré sa popularité, à tel point que des bibliothèques AES ont été développées pour la plupart des langages de programmation.

L'algorithme AES est de nature ouverte. Les parties publiques et privées, les entités commerciales et non commerciales, peuvent utiliser le cryptage AES.

Comment le chiffrement AES 256 bits sécurise-t-il les données ?

L'AES utilise le cryptage symétrique. Comme expliqué précédemment, cela signifie que l'expéditeur et le destinataire doivent avoir accès aux mêmes clés.

De plus, AES est également appelé un chiffrement par blocs. Cela s'explique par le fait que les données à crypter sont d'abord divisées en blocs.

L'AES fonctionne à peu près de la même manière que le cryptage général. Ici, de nouvelles unités de données sont créées et ensuite utilisées pour remplacer une unité précédente. C'est la clé de sécurité qui détermine laquelle est utilisée. Cependant, AES se distingue des autres procédés de cryptage car il utilise le réseau de substitution-permutation. Ainsi, AES utilise un processus d'expansion de clé.

La clé initiale crée un ensemble de nouvelles clés ultérieures appelées clés rondes. Les clés rondes ne sont pas créées à partir d'un seul cycle de modification ; le processus se répète plusieurs fois, ce qui rend la tâche plus difficile pour un pirate.

La première étape du processus est l'ajout de la clé initiale au bloc. Un algorithme XOR est généralement utilisé pour cette partie du processus. Ensuite, chaque octet de données reçoit une substitution. Il existe une table prédéterminée, ce qui rend le processus beaucoup plus facile. Vient ensuite le décalage - les octets des rangées de la table sont décalés vers la suivante. En outre, les rangées sont mélangées. À l'étape du mélange, les octets sont tous combinés en une seule colonne. Enfin, la clé circulaire est ajoutée au bloc pour terminer le processus.

L'algorithme de cryptage AES est assez complexe et veille à ce qu'aucune partie du processus ne soit omise. En effet, chaque étape a une fonction cruciale dans la détermination de la sécurité. Par exemple, la substitution d'octets est responsable de l'obscurcissement des données utilisées dans le processus. Elle permet également de s'assurer que les données cryptées ne peuvent pas être retrouvées dans les données d'origine.

Le déplacement des lignes et des colonnes est également très stratégique. En effet, il permet de diffuser les données, ce qui complique encore le cryptage. Le mélange produit le même effet, à la différence qu'il fonctionne verticalement alors que le décalage fonctionne horizontalement. Le résultat ? Un cryptage profondément compliqué, presque impénétrable.

Conclusion

Dans cet article, nous avons essayé de garder tout aussi simple que possible, afin que vous puissiez suivre la discussion. En résumé, gardez à l'esprit que vous ne pouvez pas vous passer d'une certaine forme de sécurité, étant donné la nature poreuse de l'Internet d'aujourd'hui. Le cryptage de vos données est votre meilleur atout contre toute attaque. En outre, le cryptage à l'aide de l'AES 256 bits vous offre une sécurité impénétrable.